Pourquoi 2020 est la Meilleure Année pour Fêter Thanksgiving

ENGLISH PAGE 2 – Why 2020 is the Best Year for Celebrating Thanksgiving

4 min de lecture

Cette semaine est la semaine la moins commerciale de l’année…

C’est plutôt le contraire. C’est le début de la période la plus commerciale de l’année en réalité.

Le Black Friday a été inventé pour pousser les américains à dépenser de l’argent pendant un de leur congé. Et plus particulièrement le jour suivant un de leur plus célèbre jour férié : Thanksgiving.

Ce congé marque le début de la saison de Noël et est en effet moins commercial que Noël l’est. À Thanksgiving, on pense à la famille, au partage, à passer du temps ensemble, à la nourriture. 

Mais pas que.

Laissez moi vous parler de Thanksgiving du point de vue d’un européen qui s’y connaît en la matière. Dans cet article, vous apprendrez :

Pourquoi et quand Thanksgiving est apparu et ce qu’il signifie.

Ce à quoi vous pouvez vous attendre, du banquet aux traditions.

Pourquoi je pense que cette année plus que n’importe qu’elle autre nous devrions tous célébrer Thanksgiving.

La première fois que j’ai été invité à un repas de Thanksgiving était pendant l’époque où je vivais à Paris. Vous vous en doutez, mes amis étaient américains! Nous vivions tous loin de notre ville/pays d’origine et c’était pour nous tous l’opportunité de partager un moment ensemble ; et un peu de culture américaine pour nos hôtes.

Pourquoi les américains célèbrent-ils Thanksgiving?

Quand les fondateurs des États-Unis y sont arrivés, ils n’avaient rien à manger et ne savaient pas non plus où en chercher. Au 17ème siècle, ils furent accueillis par les amérindiens qui leur montrèrent gentiment leurs façons de chasser, de cultiver la terre ou de pêcher.

Un an plus tard, ces derniers furent tellement reconnaissant de ce geste qu’ils organisèrent un grand festin pour remercier Dieu, les remercier eux et reconnaître que sans leur aide, ils seraient probablement morts.

Image par Babar Ali

Ainsi, Thanksgiving (littéralement « rendre grâce » ou « donner reconnaissance ») est une célébration de tout ce qui est arrivé dans l’année. C’est une fête où on célèbre Dieu – ou la vie – autant que le simple fait d’être reconnaissant pour les difficultés, les gens et toutes les belles choses qui se sont passées durant cette année.

Je sais, nous avons tous (eu) à se battre contre le Covid cette année, beaucoup de choses horribles sont arrivées et nous souffrons encore beaucoup du simple fait de pouvoir sortir en toute sécurité.

Mais continuez à lire, vous verrez que nous avons plus d’une raison d’être reconnaissant cette année.

C’est la même chose que ce dont je vous parle quand je vous parle de ce premier dîner de Thanksgiving auquel j’ai été invité, c’était un moment de partage, un moment pour oublier ce qui s’était passé pendant l’année et pour être reconnaissant de ce qui nous attendait.

À quoi dois-je m’attendre et que dois-je organiser si je veux fêter Thanksgiving?

Premièrement, vous ne devriez utiliser que des légumes de saison, concocter des célèbres recette américaines et vous préparer à des jeux sur la culture américaine.

Image par Sabrina Ripke

Cela peut être une expérience pour nous européens mais je peux vous assurer qu’une fois que vous aurez goûté les recettes de Thanksgiving, vous en tomberez amoureux. Des citrouilles aux patates douces en passant par les cranberries, tout est réellement savoureux. Ma préférée est la tarte au potiron (sucrée).

Même si beaucoup disent que Thanksgiving ne serait pas la même chose sans la dinde, je suis végan, donc je vous dirai forcément l’opposé. Si vous suivez ce lien (en anglais), vous trouverez vos recettes préférées, cheesecakes, farce de la dinde et bien d’autres toutes végan. Vous prouvant qu’il est possible d’avoir un Thanksgiving végan. Allez voir mon article Pourquoi J’ai Arrêté de Manger des Cadavres pour plus d’informations sur ce pourquoi je suis devenu végan.

Au diner auquel j’ai été invité, nous avons tous amené quelque chose à partager et avons mangé autant que nous le pouvions. C’était tellement délicieux que je ne pouvais pas m’arrêter de manger. J’ai même tellement mangé que je me devais de m’allonger à moitié sur le canapé et à moitié par terre. Si vous verriez les images, que je n’ai plus, on aurait dit qu’on était tous saoûls alors que nous étions tous repu!

Et c’est tout le but de Thanksgiving de nos jours : profiter de manger des recettes délicieuses et faire des réserves de calories en attendant Noël. Ou c’est peut être une répétition d’avant Noël.

Rendre grâce à 2020

Nous allons très certainement nous rappeler de ces chiffres. Je ne sais pas pour vous mais j’ai vu beaucoup de blagues et de memes sur 2020 et sur notamment le fait que nous devrions avoir le droit de jeter un oeil aux conditions générales de vente de 2021 avant d’y entrer.

Je pense que tout dépend de la façon dont on voit les choses.

Il y a quelque chose de magique à propos de la reconnaissance pour ce qui est arrivé. Vous vous rendez compte des bénédictions, des belles choses que vous avez reçues

Ou comme Carrie Grossman – que j’ai interviewé dans mon article Série Méditation : Mantras avec Carrie Grossman – le dit, « quand nous sommes reconnaissant, nous remarquons les miracles présents sur terre. »

Quand vous vous autorisez à être reconnaissant de ce que vous avez, vous dîtes à l’unviers que vous voulez vivre de belles choses. Je ne suis pas le premier à dire que celui qui se concentre sur les mauvaises choses de sa vie ne fait que s’attirer les mêmes mauvaises vibrations.

Par conséquent, si je me concentre sur les belles choses qui me sont arrivées, j’attire des bonnes vibrations et alors des belles choses m’arrivent.

Si je suis reconnaissant, même pour les difficultés, alors je vois la vie d’une autre perspective. Je m’accorde de ne plus être affecté par les problèmes du monde. Et alors, je peux plus facilement servir les personnes qui en ont le plus besoin sans être moi-même affaibli.

Et à quel point serons nous plus capable d’attirer de belles choses si nous sommes reconnaissant d’une année comme 2020. On sera alors capable d’être reconnaissant pour n’importe quoi dans nos vies et donc grandir à partir de n’importe quelle expérience.

« En étant reconnaissant pour qui nous sommes et pour toutes nos imperfections, c’est là que la grâce descend sur nous. Parce qu’avec la gratitude vient la grâce. »

Solala Towler, enseignant de la sagesse du Tao
Image par 18121281 

Ici en France, nous n’avons pas de jour férié pour ce congé, donc dans ma famille nous célébrons Thanksgiving le dernier vendredi de novembre. Voilà une partie des choses pour lesquelles je serai reconnaissant :

Je suis reconnaissant pour 2020 parce qu’elle m’a poussé à travailler sur mes projets plus que jamais auparavant lorsque j’étais confiné. J’ai pu reconnecter avec ma famille et être là aux côtés d’un de ses membres pendant son départ. Je suis reconnaissant pour la pandémie car elle a permis aux animaux d’être un peu laissé tranquille pour quelques semaines et à la terre de respirer un peu. Je suis même content que certaines personnes aient pu se rendre compte de ce que nous infligeons à la terre. C’est dur à dire, mais certaines personnes ont besoin de quelque chose de fort pour être capable de se rendre compte d’un problème.

Je suis également reconnaissant d’avoir pu ouvrir des cours de yoga-meditation, de théâtre et de méditation. Même si nous avons de nouveau été confiné et ne pouvions plus nous voir, nous avons organisé les sessions gratuites en ligne. Je suis reconnaissant pour nous tous et pour la population qui a été capable de s’adapter à une évolution du monde.

Et je suis reconnaissant pour vous tous qui lisez mes articles (presque) hebdomadaires.

Et vous, pourquoi êtes-vous reconnaissant?

N’hésitez pas à commenter, je serai ravi de vous lire et de connaître les cadeaux que la vie vous a fait cette année.

Je crois que les challenges sont là pour une raison ; si seulement une, c’est pour nous faire grandir.

Si vous avez aimé cet article, Je serais ravi de vous compter parmi mes lecteurs et mes followers. Vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour recevoir un nouvel article, une nouvelle photo et une nouvelle façon de voir le monde chaque semaine.

La semaine prochaine, nous commencerons une série sur un nombre magique. Plus à ce propos dans le prochain article.

D’ici là, je vous souhaite à tous un merveilleux Thanksgiving.

Photo publiée avec mon article Unité

“Ce n’est que lorsqu’on accepte notre réalité présente et qu’on éprouve de la reconnaissance pour ce qu’on a, pour ce qui est, pour le fait d’être, que l’on pourra être vraiment dans l’abondance.

Quand vous reconnaissez que vous n’êtes pas en paix avec vous-même, cette reconnaissance créé une atmosphère de calme qui acceuille le désaccord dans un mouvement tendre et aimant et le converti par la suite en paix.

Appropriez-vous la reconnaissance de votre état intérieur.

Eckhart Tolle, dans son livre Quiétude 

Envie de continuer à lire?

Si vous n’avez pas lu mon permier article sur ce pays, je vous invite à aller voir Requiem pour les États-Unis

Je parle un peu plus de la façon dont nous devrions voir les choses dans mon article Guide Pratique : Comment Cultiver la Régénérescence Corporelle

N’oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter.

Vous pouvez me suivre plus bas @ Ben Gananda

Why I Stopped Eating Corpses

Cliquez ici pour le français : Pourquoi J’ai Arrêté de Manger des Cadavres

4 min read

Have you ever tried to eat a piece of wood? Or maybe a leaf on the ground or a stone? According to a cook I follow, eating meat might just be the same as eating those.

I used to eat fast-foods every two days or so, I was raised to eat meat at every meal, except for breakfast. And I used to love to eat meat. I come from a Spanish family so you can guess which kind of meat we like to eat, that one that is really fat.

That cook and naturopath who I follow is Irene Grosjean and I think she’s one of the wisest people I’ve heard talking about food in the past decade. Actually, since I heard her talking on a video on YouTube called “La Vie en Abondance” – Life in Abundance – my way of seeing food has totally changed.

And I must say that since the pandemic happened, we should all start to take responsibility for the part we all have to take in the wellness of the world. Don’t you think the planet has been calling out to us? We all can take a little step towards more awareness considering what is good or bad for it.

More and more people seem to decide to stop eating meat. Why so? There are different views on the subject, some people might stop for environmental reason, others ones could lessen their consumption because of health issues ; some even take that step just to live better.

1 – The planet has tried to tell us to eat less meat

Not enough people realise it yet but when we talk about climate change this isn’t only about our cars, planes and private consumption of gas. 

The fact that a majority of people eat meat make some other people want to product a lot to sell more and have loads of money. And when you produce a lot of meat, you produce too much greenhouse gas only by feeding the animals, so just imagine what it takes to medicate them, to make them drink, or just to let them live outdoors – for the least that can.

The production of meat leads to the pollution of our oceans. Do you really think that nitrogen, phosphorus, antibiotics and pesticides are good for our water, aquatic or even human life? I’ve never heard anyone tell me that we should eat those everyday in order to be healthy.

More than 25 billion animals are killed by the meat industry each year. Every second, one football field of rainforest is destroyed in order to produce 257 hamburgers.

Do you realise that 70% of all agricultural land is used for rearing farmed animals? Don’t you find that crazy? I’m not saying that we should all stop eating meat but if we could all lessen our consumption, it would do a lot of good to the planet, I’m sure of it.

We live in a consumer society and the more we eat meat, the more we contribute to it. We have meat in every meal. I has become an illness for us. Actually I’m working on a film project that criticise our consumer society, you can see it on my article Docu-Project :The Internal Change Happening Within and Outside of Us.

I’ll come back another day on this point, but you can still go to this website if you’re interested.

The greatness of a nation and its moral progress can be judged by the way its animals are treated.

Gandhi

2 – My body needs healthy food

As I said earlier on my article 4 Different Ways Our Body Ingest Energy, we’re not supposed to eat chemicals. When an animal you’re eating has had antibiotics for its entire life, be sure to eat them at the same time.

It is easy to lecture someone who has decided to become vegetarian/vegan and tell them that we have to eat meat for our own good. But have you ever consider the fact that you are eating meat only because you were taught to? What if that was just a matter of tradition?

As a matter of fact, as Irene Grosjean says it in La Vie en Abondance -with English subtitles-, our body can’t make life happen by eating dead things. If we must eat meat, we therefore have to have a body that can digest it. However, we do not have a carnivorous digestive system but an herbivorous one. Our intestines are long and could even be ones of a frugivore.

We are indeed eating corpses. When I realised what Irene was saying, it hit me. Of course you can argue that you won’t find all the nutriments you need in a plant-based diet ; are you really sure? I’ve heard that B12 vitamin for instance is only found in red meat. Guess what, I get mine in malted yeast, which by the way also replaces cheese since it has the same smell and taste. What about the proteins? Look for red beans, chickpeas, lentils.

I have a friend who’s been sick and that is feeling better and has less medications to take thanks to her plant-based diet ; she hasn’t eaten any animal product for 12 years. I’m far behind and I’ve stopped eating meat for 2 years now. We are both incredibly healthy!

This website put it in another way :

“Deprived of veterinary care, exercise, sunlight, and even the feel of grass beneath their feet, these living, breathing, thinking, feeling beings, whose senses are so much like our own, suffer and die at the rate of millions per day just so that we can have burgers, patties, nuggets, and wieners. Deciding what we will eat means choosing between the horrors of factory farming and respect for animals.”

Some people, like myself, have to stop eating meat for health issues. I know I get really really sick if I come to eat something made with cow milk, which narrows down what I can eat and subsequently led me to stop eating meat, because I realised that it is far from good for us. My physiologist advised me to stop eating meat because I had back problems and guess what? They’ve disappeared now..

When you start becoming a vegetarian, you start by looking at all the label of the things you used to buy and realise that there is meat – or lactose for people with my case – everywhere, even in candies. And then you think about all the animals that must have died to produce that food.

We see in this article that the vegetarian diet is better for us, no matter your health issue and even if you don’t have one.

“A plant-based vegetarian diet is healthier and can prevent diseases. According to the American Dietetic Association, vegetarians have a reduced risk of heart disease, obesity, colon cancer, adult-onset diabetes, osteoporosis, gout, gallstones, kidney stones, lung cancer, and breast cancer. A low fat vegetarian diet, combined with regular exercise, helps reduce blood pressure and can control, or even eliminate, non-insulin dependent diabetes.”

May your food be your medicine 

Hippocrate

3 – I am curious

It might be a shock for some people but eating vegetarian helped me to discover new kinds of food and I’m not eating the same things everyday, not at all.

The start is difficult, like anything else, because you need to know and look for some recipes. But as soon as you do, you start getting what you need and have everything in your house. You do have to cook – in the same way as meat – but trust me, it’s really good.

You don’t know what to do? Start cooking some vegetables, add rice, let simmer for a minute or two, water that, add some spices that you like and you get a home-made “paella”.

You like to have a kebab or something fat? Trust me, you can have that as well. And I’m deploring the fact that we don’t have a lot of vegan option in France because in the US they do.

But it is still important to eat well. It’s not because you’re going vegetarian that you can eat whatever you want because you’re just eating vegetables. Eating pizzas and veggie burgers everyday is still considered not eating well. But eating vegetables is a good start towards a healthier life.

The fact is that there is enough food in the world for everyone. But tragically, much of the world’s food and land resources are tied-up in producing beef and livestock-food for the well-off, while millions of children and adults suffer from malnutrition and starvation.

Dr. Walden Bello, executive director of Food First, Institute for Food and Development Policy.

I hope you liked this article and that it made you think more about that subject. If you did like it, you can subscribe to the newsletter to receive an email every week with a new article. The next one is going to be about Ayurveda.

Thank you for reading, sharing, commenting and liking my article.

Be well.

Love

Ben

Want to read more? 

Here’s my article about Covid-19 : The Benefits of CoronaVirus

Interested by meditation?

Here’s my article Meditation Series : Mantras with Carrie Grossman

If you want to receive the next article in your mailbox it’s down here :

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

You can follow me below @ Ben Gananda